janvier 2020

Mélanie Baillairgé

BLOG

Le travail de designer / The work of a designer.

Article précédent
«
Article suivant
Dessiner en groupe »

Le nouveau blogue

Intérieur DVD - refusé

Pour commencer ce blogue tout frais avec de nouvelles images, je partirai avec un B-Side sorti d’un projet avorté. J’aime fouiller dans l’ancien pour me situer dans le nouveau.

C’est comme regarder de vieux albums-photos et réaliser comme le temps passe et qu’on n’avait rien à perdre d’être aussi jolie. Si jeunesse savait !

Celui-là il est particulièrement regrettable comme projet. Non seulement il s’est terminé dans la remise en doute de l’expertise, mais en plus il a brisé notre amitié qui elle, était trop jeune pour comprendre. La leçon que je retiens du travail fait pour les amis (et j’imagine que ça transcende les métiers) c’est que la transaction professionnelle, comme l’amitié, se base sur la confiance. C’est un lien qu’on ne doit pas négliger. Et si ce lien se brise d’un côté, l’autre n’a que peu de raisons de se tenir debout.

Il existe certainement entre vous de grandes relations d’affaires qui n’affectent pas votre amitié. Et puis si j’étais une meilleure amie, peut-être que je trouverais le travail en collaboration moins difficile. De tout évidence, je ne travaille pas assez fort là-dessus.

Mais,  je sais aussi qu’il y a des tâches que je ne sait pas faire. Comme par exemple, je ne saurais pas faire un gratteux de Loto-Québec même si on me le demandait. C’est hors de ma capacité : je n’ai pas étudié l’infographie.

J’ai donc fait ce qui me semblait le mieux : me retirer du projet. J’étais convaincue que c’était pour le mieux de tous, avant que ça s’envenime. Ben c’était trop peu, trop tard.

Encore aujourd’hui je me retrouve dans une situation similaire. Cette fois-ci, je me retire aussi, mais je le fais en espérant être claire et surtout, comprise dans mes intentions. Pas par tous (je ne peux pas faire de miracle et je ne m’attends pas à être compréhensible du jour au lendemain), mais par l’ami avec qui je partage maintenant 16 ans de souvenir qui valent la peine d’être sauvegardés.

J’accepte d’être faillible lors de mandats amicaux.

J’accepte de bientôt être capable de dire non.

Note : une liste de notions à apprendre et à mettre en action, pour mieux vivre au travail.
Particulièrement les points 7 à 8

(par Will Holder, via Every Morning I wach many stuff)

Laisser un commentaire

Article précédent
«
Article suivant
Dessiner en groupe »