juillet 2019

Mélanie Baillairgé

BLOG

Le travail de designer / The work of a designer.

Article précédent
« Penser à mourir
Article suivant
Raaaspberry be-ret chez Brault&Martineau »

Dessiner dans des cases

baillairge-48hre-CASE6

48 heures de la bédé, Le mur, extrait – case 6

Pendant le 48 heures, je m’affairais aux textes des annonces classées et chroniques nécrologiques alors la bédé, je l’avais remise à plus tard (hum, je suis fatiguée un ti peu là – Mais certainement pas autant que Vincent Giard et Julie Delporte qui finissaient le journal cette nuit, pour l’Expozine).

Il y a 2 cases qui franchement ne me plaisent pas. Mais pour ma première planche de 12 cases à vie, c’est un bon ratio. En bonus : j’ai écris tout propre dans des bulles, woaa ! c’était très plaisant. Faut que j’avoue y avoir eu pas mal plus de plaisir qu’à dessiner le décor. Il y a cet autobus abandonné à la case 7 qui m’a fait suer. Si j’ai une correction à faire -et du temps-, ça serait d’aller remplacer ctte case par quelque chose de plus maîtrisé. Et de coloriser toute la planche. Et de faire tenir l’histoire sur quelques pages.

INT-30JUILLET

Intersections, 2008

Ces deux-là, ça fait un bout de temps qui veulent se promener en forêt. En 2008 il y a un an, pour Evlyn et ses intersections (un blog de strips en collectif) j’avais griffonné de petites mise en scènes et cherché un style à ma plume. Pas certaine du résultat, mais la trame narrative est à peu près dans les mêmes eaux : on débarque au milieu d’une conversation pour n’en capter qu’une essence qui anime les personnages. Ici la femelle sentait le moment de la ponte arriver en même temps que son mâle qui ressentait lui le moment de se stabiliser comme être adulte. Le chapiteau en arrière-plan faisait référence au fait qu’ils étaient acrobates dans un cirque de Freaks-show. Des acrobates en promenade dans leur vie de tous les jours.

INT-12AOUT

Laisser un commentaire

Article précédent
« Penser à mourir
Article suivant
Raaaspberry be-ret chez Brault&Martineau »