juin 2020

Mélanie Baillairgé

BLOG

Le travail de designer / The work of a designer.

Article précédent
« She bop, she bop !
Article suivant
Flashback et vodka-redbull »

Juice Monster

Madcaps-Juice, intérieur cd, mars 2010

Le Juice, c’est des larmes de bonheur qui coulent dans la partie jaune. (Tu ne les vois pas parce que tu n’as pas ton cd en main, mais tu verras plus tard). c’est le monstre qui débarque dans nos vie et qui terrorise parce qu’il n’y était pas avant. Si on l’apprivoise, on voit bien que de l’Étranger peut émaner la joie. C’est pour ça que sur le cover (voir par ici) , ils fuient à toute jambes.

C’est la forme qui a dicté le fond, ici, comme souvent ça arrive dans mes projets. Les images de Nico Stinghe m’inpiraient la peur de l’étrange. Mais c’est un album heureux. Oui, l’Étrange peut être complété d’une fin heureuse. À l’intérieur, je savais que j’allais être prise avec cette marge blanche disgracieuse qui résulte du die-cut d’un Eco-wallet, et un reste de couleur de cd qui dépasse de la tranchée. Ni une, ni deux, c’est là que le visage est apparu.

Au départ, c’était une moue boudeuse qui versait ses larmes, puis sous l’instance du groupe, on lui a changé ça pour un sourire qui ma foi complète mieux le message.

Je trouve le carton un peu mince. Mince.

3 commentaires sur “Juice Monster”

  1. Commentaire de fran6co :

    super nice

  2. Commentaire de vincent :

    Le disque flooootteee!

  3. Commentaire de melanie :

    C’est un oeil flottant. Il se dirige par lui-même au lecteur CD. Nouvelle technologie.
    Quand il n’a plus de batterie, il se redirige à son poste de rechargement. c’est le moment où j’ai pu prendre la photo.

Laisser un commentaire

Article précédent
« She bop, she bop !
Article suivant
Flashback et vodka-redbull »